5 best practices voor een geslaagde onboarding_789

Les nouvelles recrues sont les plus productives pendant les six premiers mois. Utilisez ces semaines de lune de miel pour lier ces talents à votre entreprise. Vous y parviendrez grâce à un programme d’onboarding bien établi et à un accompagnement. Comme les travailleurs changent plus fréquemment d’emploi et qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des talents, un programme d’accueil et d’intégration des nouveaux collaborateurs est indispensable pour les retenir. Par où commencer? Voici 5 bonnes pratiques.

Une bonne stratégie d’onboarding est cruciale quand la guerre des talents fait rage. Surtout dans un marché du travail tendu tel que nous le connaissons actuellement. Avec une bonne intégration, une nouvelle recrue est plus productive.

En quoi consiste un programme d’onboarding? Et comment s’assurer qu’il fonctionne? Voici 5 bonnes pratiques pour vous mettre à la tâche.
 

1. aidez vos collaborateurs à nouer des relations de travail durables

L’homme est un animal social. Il a besoin de nouer des liens et aime se sentir impliqué. Y compris au travail. Selon la Harvard Business Review, le manque de relations durables au travail est une des principales raisons pour lesquelles une nouvelle recrue cherche rapidement un autre emploi. Comment créer un environnement où votre nouveau collègue se sent à l’aise, où il peut développer ses talents et offrir le meilleur de lui-même?

L’absence de relations durables au travail est une des principales raisons pour lesquelles une nouvelle recrue cherche rapidement un autre emploi.

Un lunch, en tête à tête ou virtuel, une séance de team building ou une visite guidée sont un bon début. Trouvez également un ‘work buddy’, un parrain ou une marraine qui prendra votre nouvelle recrue sous son aile.

Google a ainsi développé un véritable ‘Buddy Hire Program’ pour les Nooglers, le surnom qu’ils donnent aux jeunes recrues. Ce programme donne des conseils au ‘buddy’ pour faciliter l’intégration des nouveaux arrivants dans la culture organisationnelle.

Randstad RiseSmart peut vous aider à lancer un tel programme. Nous coachons les parrains, les marraines ou les ‘buddies’ de votre entreprise pour qu’ils réussissent l’intégration des nouveaux talents dans votre organisation.

Vous engagez plusieurs employés en même temps? Alors réunissez-les dans un groupe de discussion sur site ou virtuel. Ils y parleront de leurs expériences, leurs bonnes pratiques, les obstacles inattendus et se donneront des conseils. Et ils noueront par la même occasion des relations de travail durables.
 

2. créez un plan de communication concernant l’onboarding

Les moments où l’on se retrouve sont importants. C’est pourquoi nous recommandons un plan de communication. Dans ce plan, vous fixez des entrevues entre le nouveau membre de l’équipe et son responsable. Un exemple de tempo: après deux semaines, 30 jours, 45 jours et 60 jours à dater du premier jour de travail. Demandez au manager de discuter de temps en temps de manière informelle avec la nouvelle recrue.

Google va plus loin. Au cours de leurs deux premières semaines, les ‘Nooglers’ bénéficient d’un accompagnement intensif. Ils sont ainsi immergés dans la structure organisationnelle, les outils de travail et les bonnes pratiques de Google. Cette étape est suivie d’entretiens avec les responsables sur leur expérience et leur vision. Le résultat? Une compréhension plus rapide et approfondie des valeurs partagées.
 

3. impliquez les cadres dans le processus d’onboarding

Le manager de la nouvelle recrue est un personnage clé pour la réussite de l’onboarding. Une étude américaine a suivi 409 jeunes diplômés d’université pendant les deux premières années de leur carrière professionnelle. Il est apparu que le degré de soutien qu’ils recevaient de leur manager avait un effet direct sur leur satisfaction professionnelle et leur réussite à long terme.

Le degré de soutien que les employés reçoivent de leur manager a un effet direct sur leur satisfaction au travail.

Comment pouvez-vous impliquer plus étroitement le manager dans le processus d’onboarding? Quelques conseils:

  • demandez-lui d’organiser immédiatement plusieurs entretiens avec le nouveau collaborateur;
  • demandez-lui de prendre le temps de parler de sa vision et des possibilités offertes par l’organisation;
  • encouragez-le à montrer son appréciation. Cela facilitera la relation avec la nouvelle recrue;
  • demandez-lui de donner son avis et mettez à disposition les outils (numériques) nécessaires à cet effet;
  • aidez le manager à encourager le leadership personnel du nouveau collaborateur: le nouveau venu, en tant que collaborateur, est responsable de son bonheur au travail et de sa contribution aux résultats. 
     

4. demandez à vos nouveaux collaborateurs de vous faire part de leurs commentaires et de leurs suggestions

Vous voulez mesurer le succès de votre programme d’onboarding et l’implication de vos managers? Sans données objectives ni retour d’information, vous serez désarmé.

Les expériences d’une nouvelle recrue sont précieuses. Interrogez-la à ce sujet après un, six et douze mois à compter du premier jour de travail, par exemple. Et favorisez une culture d’entreprise inclusive dans laquelle vous êtes ouvert aux commentaires de vos employés. Leurs réponses vous aideront à déterminer ce qui fonctionne et ce que vous devez adapter.

Analysez également l’ensemble du contexte:

  • utilisez des critères de référence externes. Essayez de trouver des statistiques sur la satisfaction et la rétention des employés dans votre secteur. Et comparez-les à vos performances.
  • demandez aux nouvelles recrues pourquoi elles ont quitté leur emploi précédent. Vous pourrez ainsi mieux comprendre ce qui cause le stress et l’insatisfaction.
  • demandez-leur également pourquoi elles ont choisi votre organisation et à quelles valeurs et motivations elles attachent de l’importance.
     

5. créez un outil de pré-onboarding pour les nouvelles recrues

Mettez à disposition un outil en ligne ou créez une section sur votre intranet avec des directives et des informations sur votre entreprise. Envoyez l’outil aux nouvelles recrues avant leur premier jour de travail. C’est un moyen efficace d’éliminer le stress du début et d’accroître la rétention. Chez IBM, par exemple, les futurs employés peuvent suivre des formations et des cours en ligne. Les employés qui l’acceptent sont 80% moins nombreux à chercher un autre emploi dans l’année qui suit.

Dans l’outil, renvoyez au site intranet de votre entreprise, si vous en avez un. Les collaborateurs y trouveront toutes les informations requises pour comprendre les processus et la culture de l’entreprise:

  • les règles et la méthode de travail;
  • les outils numériques de communication et de suivi des tâches;
  • la mission, la vision et les valeurs de votre entreprise;
  • des conseils et astuces utiles.

 

Un onboarding et un accompagnement bien pensés ont un impact énorme sur la productivité, la satisfaction au travail et la rétention des nouveaux collaborateurs. Une brève introduction n’est plus suffisante. Certainement pas sur le marché du travail tendu d’aujourd’hui. Si vous voulez vraiment lier les talents à votre entreprise, faites des efforts pour l’accueil et l’accompagnement des nouvelles recrues.

Vous avez besoin d’aide? Contactez les experts de Randstad RiseSmart. Ils se feront un plaisir de mettre leur expertise et leur expérience au service de votre entreprise.

en savoir plus?

contactez-nous
25 Février 2022

parler à un expert.

découvrez ce que RiseSmart peut apporter à votre organisation et à vos employés.

contactez-nous